About n.jahan@maienga.com

This author has not yet filled in any details.
So far n.jahan@maienga.com has created 2 blog entries.

Reconnaissances terrain sportive : jour 1

Azrou, un point de départ idéal

C’est parti pour les « Recos » comme on a l’habitude de dire dans le jargon des organisateurs. Après avoir récupéré notre voiture à Marrakech, nous prenons la route en direction d’Azrou, une petite bourgade située à 1200m d’altitude dans la province de Meknès, dont le nom signifie « rocher ». Azrou est le point de départ idéal pour démarrer le parcours du Cap Fémina Aventure 2017.

Nous décidons de poser les bagages pour la première nuit à proximité du Parc National d’Ifrane. On devine déjà ces grands arbres majestueux au loin qui feront partie du paysage remarquable durant toute la première étape.

Après une nuit calme et reposante, nous commençons la Reco à partir d’Azrou dans le Moyen Atlas. En effet, les Cap’ Fées dormiront la veille de la première étape à Meknès, point de ralliement de tous les équipages après la traversée de l’Espagne et le passage en bateau du célèbre Détroit de Gibraltar. La course pourra enfin commencer après une nuit de récupération ! Une liaison routière sera nécessaire pour rejoindre le départ de ” la spéciale ” à Azrou  où la toute première ligne de départ de cette 7ème édition les attendra.

Mais revenons à nos Recos !

UNE PREMIÈRE ÉTAPE DANS LE MOYEN ATLAS

Des paysages somptueux qui ne laissent pas indifférents…

Après une nuit paisible dans ce parc naturel Marocain qui abrite la plus grande forêt de cèdres au monde, ce qui frappe de suite au réveil, ce sont ces arbres immenses dominant les vastes étendues qui nous entourent. En effet, le cèdre considéré comme un « trésor national » est le symbole de cet écosystème fragile à protéger.

Pas d’erreur, nous sommes bien au cœur du parc et les paysages qui s’offrent à nous sont exceptionnels. C’est également très vert et il faut profiter de la fraicheur du moment. Parfois, au détour de la piste, nous arrivons sur une immense clairière, très verdoyante et surtout très reposante. Le parc est habité…Mais par qui ? Plusieurs colonies de singes magots y ont élu domicile. Ils ne sont pas du tout craintifs, surtout les plus jeunes qui s’approchent sans vergogne lorsque nous descendons de voiture.

C’est donc dans ce décor majestueux que les Cap’Fées se feront la main à bord de leurs véhicules respectifs.

Durant la deuxième partie de l’étape, la forêt laisse peu à peu la place à des vallées moins arborées où se sont installées des familles de bergers avec leurs nombreux troupeaux de chèvres et de moutons. Sur la fin de l’étape, on perd un peu d’altitude pour tomber nez à nez avec un grand lac. Réserve ornithologique oblige, on a pu observer quelques grands échassiers s’adonner à la pêche.

La journée se termine sous un ciel gris et voilé. On approche du goudron pour reprendre la route en direction de Midelt pour passer la nuit et entamer demain la deuxième journée tôt au lever du soleil.

Émilie & Noémie – Team 253

Portrait d’équipage

NOM D’ASSOCIATION : La Mayenne, Terre de Gazelles
EQUIPIERE 1: Émilie BRARD
EQUIPIERE 2 : Noémie BUARD
CATÉGORIE : 4×4
NATIONALITÉS : Française

team 253” Qui sommes nous ?

Émilie, infirmière de 25 ans, dynamique et toujours partante pour de nouvelles aventures ! Elle est celle qui se lancera tête baissée dans les dunes. Elle est accompagnée de Noémie, son acolyte de 31 ans, secrétaire de Mairie, également super motivée par l’aventure et la découverte de nouveaux horizons.
Nous habitons toutes les deux le département de la Mayenne où nous avons grandi dans la même petite commune. Deux tempéraments similaires : caractère déterminé (non non pas têtues …), décidées à aller jusqu’au bout de leur rêves et animer par la même envie de découvrir le Maroc et sa population. Ce qui nous attire également dans le Cap Fémina c’est le challenge personnel et sportif, le défi à relever !!! L’aspect solidaire est aussi très important pour nous, nous souhaitons que notre défi puisse également apporter quelque chose. C’est pourquoi en plus des actions solidaires qui seront menées pendant le Rallye nous avons décidé de mettre en place un partenariat avec l’association « Rêves ». Cette association réalise les rêves des enfants gravement malades afin de leur apporter un peu de bonheur. Nous souhaitons à travers notre action, faire connaitre cette association et tous les éventuels bénéfices lui seront reversés.
Nous sommes d’ores et déjà inscrites pour l’édition 2016 et donc dans les starting block !!! En attendant avec impatience le mois d’octobre nous finalisons la préparation de Jeepy, notre fidèle monture, et tentons de finaliser le budget pour être prêtes au départ !”