Loading...
Les actions solidaires2019-05-28T11:13:34+01:00

L’ action solidaire en France

En collaboration avec l’association caritative Cœur de Gazelles, les Cap’ Fées se mobilisent chaque année et participent activement à plusieurs actions solidaires mises en place par l’organisation. Découvrez les projets de l’association Cœur de Gazelles pour la 9ème édition du Cap Fémina Aventure !

Le soutien aux Restos Bébés du Cœur

Chaque année, le Cap Fémina s’associe aux Restos Bébés du Cœur et organise une collecte de dons sur le village départ du raid. De plus en plus de femmes ont en effet des difficultés à se procurer du matériel de puériculture. A la naissance d’un enfant, les mamans doivent faire face à l’achat d’une multitude de matériels très couteux. Le budget minimum est de 1200€ par bébé, ce qui représente une somme conséquente.

Face à ce constat, le Cap Fémina Aventure et l’association Cœur de Gazelles ont décidé de s’engager auprès des mamans, et ce grâce à l’implication des participantes.

Les Cap’Fées se mobilisent ainsi chaque année pour acheminer du matériel de puériculture jusque sur le village départ de l’évènement. Les dons récoltés sont remis en main propre aux Restos Bébés du Cœur, qui s’occupent ensuite de les redistribuer auprès de toutes les familles recensées de la région.

Une action simple et efficace, qui permet réellement d’améliorer le quotidien des plus petits et de leurs mamans !

Afin que cette remise des dons soit pertinente, les Cap’Fées reçoivent, en amont du départ, une liste de dons non exhaustive, pour les orienter dans leur collecte. Certaines d’entre elles organisent d’ailleurs des remises de dons individuelles dans leurs propres régions, indépendamment de la remise du village départ.

🇨🇦 L’action solidaire des Québécoises

C’est pour la Société de Saint-Vincent de Paul que les Cap ’Fées Québécoises se sont mobilisés en 2018 et poursuivent leur action en 2019.

La Société de Saint-Vincent de Paul vient en aide aux familles défavorisées depuis près de 170 ans à travers l’aide alimentaire et vestimentaire mais également à travers de nombreux services et soutien moral. La SSVP subsiste grâce aux dons de la population, des entreprises et de diverses organisations.

Un chèque de 1344 $ CAD a été remis à la SSVP de la part de  toutes les Cap’ Fées Québécoises 2018. Comment cette somme a été récoltée ? c’est dans le désert marocain que les Cap’ Fées ont agi encore cette année. Lors des 6 étapes sportives, chaque balise trouvée par les équipages québécois ont permis de remettre à la SSVP, la somme de 2 $ par balise.

Les actions solidaires au Maroc

La remise des dons

Parce que l’association Cœur de Gazelles souhaite aller encore plus loin, les Cap’ Fées participent également à une collecte des dons pendant leur aventure au Maroc, en parallèle de l’action solidaire. De la même façon que pour la remise des dons sur le village départ, elles reçoivent en amont une liste de dons conseillés, qu’elles acheminent elles-mêmes, directement dans leur véhicule, jusqu’au Maroc.

Cœur de Gazelles favorise le « don intelligent », adapté de façon pertinente aux besoins des populations en fonction de leur lieu et mode de vie. Les dons sont ainsi redistribués d’abord aux enfants du village et à leurs familles, puis aux familles du village, aux nomades de la région et enfin, aux associations locales, toujours en fonction des besoins.

Les nomades recevront par exemple plutôt des vêtements chauds et des couvertures, tandis que les enfants scolarisés bénéficieront du matériel scolaire et les mamans du matériel de puériculture adapté à l’âge de leurs bébés.

Après avoir œuvré sur plusieurs écoles dans le sud du Maroc lors des éditions précédentes, l’équipe du Cap Fémina Aventure a désormais la volonté de faire évoluer l’aspect solidaire du raid en adaptant l’action aux urgences qui se sont manifestées récemment dans ces régions du Sahara. En effet, un besoin ne s’anticipe pas arbitrairement, c’est le besoin lui-même qui nous détermine. L’équipe de Cœur de Gazelles et le Chef de projet du Cap Fémina ont arpenté les terres du Sahara et ont rencontré de nombreuses personnes.

La nouvelle ACTION SOLIDAIRE 2019 est en mesure d’être dévoilée !

La nouvelle action solidaire 2019

Elle se déroulera dans le village d’Hassi Labied, niché au pied de l’Erg Chebbi, dans le Sahara marocain, à 5 km de Merzouga. Une belle palmeraie est située juste aux pieds des dunes et c’est justement au sein de cette palmeraie de que nous allons intervenir.

De cette palmeraie est extraite une production essentielle à la survie des familles durant la plus grande partie de l’année. La palmeraie est le vivier grenier du village. Elle produit plus de 10 variétés de légumes et abrite la croissance de plusieurs arbres fruitiers. Le village d’Hassi Labied est une tribu sédentarisée composée de 60 familles.  Sa vie est rythmée par les saisons et les variations de l’oued qui le traverse, au gré des précipitations, fertilisant ainsi la palmeraie ancestrale dont les cultures, en parcelles organisées selon un mode remontant à la nuit des temps, alimentent, non seulement, les habitants mais aussi le bétail. Le temps, tel que nous l’entendons dans nos vies occidentales, semble s’être arrêté à Hassi Labied mais une activité intense y règne pourtant.

L’école et la palmeraie sont les deux leviers d’existence des familles établies à Hassi Labied.

Nous sommes dans une région où sévissent fréquemment les tempêtes et vents de sable et la palmeraie, irriguée par un canal principal en ciment qui puise son eau sous les sables de la grande dune, souffre d’un fort engorgement régulier à cause de l’accumulation progressive des éléments minéraux déposés par le vent dans le canal (sable, terre, cailloux, graviers, végétaux…).

Cette situation rend sans cesse préoccupant l’acheminement de l’eau d’irrigation vers les parcelles. Le canal s’étire sur 1,3 kilomètres.

Si l’eau n’arrive plus, il n’y a pas de culture. S’il n’y a pas de culture, il n’y a pas de vie.

Maintenir la fluidité du débit de l’eau est un travail gigantesque mais primordial.

Deux fois par an minimum, il faudrait dégager entièrement le canal principal de ses sédiments mais c’est un travail d’ampleur que les habitants du village, et notamment les femmes qui travaillent dans les plantations de la palmeraie, ne peuvent pas réaliser seules. Uniquement quelques dizaines de mètres sont dégagés, de temps en temps quand on ne peut plus faire autrement… Le besoin est d’autant plus urgent que l’eau qui vient de la dune est utilisée comme eau potable.

La palmeraie et la pérennisation de ses bienfaits sur l’ensemble de la population locale a donc besoin de nous !

  • L’ action solidaire 2019 consistera au déblaiement du canal principal de la palmeraie du village d’Hassi Labied sur une longueur de 800 mètres ainsi qu’en l’assainissement de ses rives afin de retarder l’accumulation inévitable des nouveaux gravats. Cette action pilotée par Coeur de Gazelles et l’organisation du raid se fera en partenariat avec les villageois, qui attendent les participantes avec impatience. Une journée entière pendant laquelle les Cap’ Fées auront l’occasion de partager, d’échanger avec les familles et les enfants du village d’Hassi Labied et de pouvoir apporter une aide concrète.
  • En parallèle de cette action, une bibliothèque va être créé au sein de l’école d’Hassi Labied dans un des bâtiments d’origine, construit en pisé, qui est aujourd’hui inoccupé. En effet, le comité des parents d’ élèves, très actif, soutenu par les instituteurs, souhaite que ce bâtiment devienne un espace culturel pour les enfants du village et y créer une bibliothèque dotée d’une salle de spectacles scolaires. Nous allons donc poursuivre le travail engagé par les participantes de 2013 qui avaient alors repeint les murs de l’école.
  • Le bâtiment dédié à la bibliothèque : L’association Cœur de Gazelles va engager des artisans locaux en amont de l’action solidaire pour préparer la future bibliothèque :  des branchements électriques vont être installés, notamment pour les futurs ordinateurs que les Cap’ Fées apporteront dans leurs bagages, les murs vont être remis à blanc avec de la peinture à la chaux afin de conserver l’authenticité du lieu, des éclairages vont être ajoutés et le plafond nettoyer, une estrade avec la pose de rideaux vont être installés pour les spectacles.
  • L’ action solidaire 2019 :  le nettoyage et l’assainissement du grand canal de la palmeraie d’ Hassi Labied: c’est à l’aide pelles et de binettes que cette action solidaire sera réalisée. Les sédiments, une fois dégagés du canal et des rives seront acheminés à l’extérieur de la palmeraie à l’aide de brouettes. Les villageois, très impliqués seront présents le jour j pour faire de cette journée, un vrai moment de partage et de solidarité.
  • Aider activement les habitants du village à maintenir un écosystème ancestral et permettre aux habitants du village, une vie communautaire saine et équilibrée.
  • Maintenir la fluidité du débit de l’eau du canal : nettoyer le grand canal des sédiments afin de rendre possible l’irrigation des parcelles. Cette action sera d’une utilité primordiale pour la vie de la communauté et va fortement aider les habitants du village dont la palmeraie est la source principale d’alimentation.
  • Un projet financé par Cœur de Gazelle.
  • De nombreux dons généreux de la part des Cap’ Fées remis aux enfants de l’école, aux villageois et aux associations locales.
  • L’association Cœur de Gazelles prépare le terrain et la venue des participantes en amont de l’évènement, en collaboration avec les locaux, et coordonne le projet.
  • L’organisation du Cap Fémina Aventure, les Cap’ Fées et les villageois, participent à l’action solidaire le jour J.

CDG

Des projets de l’association Cœur de Gazelles

L’association Cœur de Gazelles est à l’origine de ces Actions solidaires  qui s’appuient sur le Cap Fémina Aventure.
Créée en 2001, l’association Cœur de Gazelles est une association reconnue d’Intérêt Général.
Elle travaille en collaboration avec le Gouvernement Marocain sur des projets dont les besoins ont été évalués et calculés. L’association est active toute l’année dans les domaines du médical, de la scolarisation, de la réinsertion professionnelle des femmes ou encore du développement durable.
Depuis 2003, l’association Cœur de Gazelles est soutenue par le Ministère Marocain du Développement social, de la Famille et de la Solidarité et le Ministère Marocain de la Santé.

Cœur de Gazelles

Retour sur le chantier de l’édition 2018

En octobre 2018, les Cap’ Fées ont rénové l’école de Douar Assifa, qui est composée de 170 enfants ayant entre 5 et 11 ans, de 6 professeurs et un directeur.

Avant l’arrivée des participantes, Cœur de Gazelles a engagé des artisans qui se sont attelés à préparer le chantier, à remblayer la cour, à délimiter les arbres dans la cour, à combler les trous dans les murs et à nettoyer les classes afin que l’école soit prête à les accueillir. Chaque équipage s’est vu attribuer une couleur de peinture à appliquer sur les murs intérieurs ou extérieurs et a pu mettre la main à la pâte.

Une fois le chantier terminé, les Cap’ Fées ont pu savourer un couscous préparé par les femmes du village avec les villageois et les organisateurs sous une grande tente berbère. Le temps d’un après midi, les Cap’ Fées ont pu prendre le temps d’échanger avec les enfants et les professeurs dans la cour de l’école grâce à des ateliers de jonglerie, de déguisements, de maquillage, de dessins…dans la joie et la bonne humeur, des ateliers aux allures de kermesse.

Enfin, une salle informatique a été installée par l’équipage 132 (Sandra Bechina et Malika Merabet de l’entreprise HP), 8 ordinateurs portables, 2 fixes et de nombreuses imprimantes, une grande nouveauté pour l’école qui n’en avait pas jusque là et qui va pouvoir initier tous ses élèves.

Les écoles rénovées par les Cap’Fées

PARTENAIRES