Les Cap’Fées, “des filles épatantes”, selon Anouk Meunier

Cette année, les équipages avaient pour marraine Anouk Meunier, animatrice de l’émission Accès illimité, sur la chaîne TVA. Elle est venue passer trois jours dans le désert pour les soutenir.

Que retenez-vous des quelques jours passés dans le désert auprès des Cap’Fées ?

Je retiens des rencontres fabuleuses avec des filles épatantes, qui sont pleines d’ambition. Je retiens aussi une belle solidarité que j’ai vu se renforcer de jour en jour. J’ai adoré voir les équipages et vivre avec eux leurs émotions. Le point culminant a été, bien sûr, l’arrivée où j’ai vu de très belles larmes de joie. C’est difficile de comprendre ce que vivent les Cap’Fées tant qu’on ne vit pas soi-même. Je comprends mieux aujourd’hui pourquoi on parle de “dépassement de soi”.

Cela vous a-t-il donné envie de tenter l’expérience en tant qu’équipage ?

Pourquoi pas, j’y pense depuis deux ans. Lors de ma première venue au Maroc, j’ai eu un véritable coup de coeur pour le pays et surtout pour le désert, où je trouve qu’il y a une ambiance ressourçante. On se sent vraiment tout petit dans l’immensité du désert, c’est un endroit qui me plait vraiment, je vais y réfléchir encore plus sérieusement.

Quel conseil pourriez-vous donner aux futures Cap’Fées ?

A mon avis, le plus important c’est d’avoir une confiance absolue en sa partenaire. Il faut également accepter d’être déçue et de ne pass réussir à tous les coups. La progression et l’évolution c’est ce qui fait du Cap Fémina une belle aventure. Il y a forcément des embûches mais ça fait partie du jeu et quoi qu’il arrive il faut toujours regarder en avant et ne pas perdre son sang-froid.

PARTENAIRES